Top Pilotes N°1




À seulement 22 ans, Stéphane Lefebvre a réalisé une saison presque parfaite et grimpe sur la plus haute marche de notre classement.

t.fr s’est donc prêté au jeu, afin d’établir un Top 10 des pilotes qui ont marqué l’année 2014.

Un temps leader, vainqueur d’un rallye, d’un championnat voir plus, les dix pilotes sélectionnés ont, quoiqu’il en soit, fait parler d’eux cette année.

Top Pilotes N°1 : Lefebvre empile les titres

À seulement 22 ans, Stéphane Lefebvre a réalisé une saison presque parfaite et grimpe sur la plus haute marche de notre classement. Titré en Junior WRC et WRC3 dès la manche allemande du championnat du monde, il a du attendre le Tour de Corse pour décrocher le titre Junior en ERC.

On a aimé :

  • Ses performances sur la terre et l’asphalte qui lui ont permis d’imposer son rythme.
  • Ses titres en Junior dans les deux championnats majeurs.
  • Le fait que Citroën mise sur lui pour l’année à venir.

On a moins aimé :

  • Ses problèmes mécaniques qui l’ont empêché de s’exprimer au mieux avec la DS3 R5.

Retrouvez l’intégralité de notre Top 10 des pilotes qui ont marqué 2014.

IK5




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. lOL dit :

    http://www.chazeltechnologiecourse.com/Communiques2011/Chazel_2011_02/

    Lefebvre qui venait de débuter le rallye au monte carlo
    avec un 10 eme temps dans l’es8

    Vous parlez de Camilli qui est un tres bon pilote, (prochainement en WRC je pense) mais il a encore rien gagné.
    On reprochez la meme chose à stéphane quand il était en 207 ou 208 !!!

    Une fois qu’il aura la voiture en main il va allé très vite

    • gaëtan dit :

      Effectivement, c’était un Monte Carlo en partie sur la neige. Mais il faut signaler que dans cette ES, tout le monde n’avait pas les mêmes conditions de route, surtout les petites voitures qui suivaient derrière et pour qui la trace était déjà faite et qui avaient les bons pneus contrairement aux ténors. Petiet, par exemple, fait le 11ème temps dans cette ES avec une Twingo R1 (Lefebvre avait lui une Twingo R2 pour ce rallye). Il faut aussi contextualiser les « perfs ». On peut remarquer d’ailleurs que Chardonnet a signé à plusieurs reprises des temps dans le top 5 dans la neige et la glace avec une DSR3 et même un 4ème temps scratch. Parle-t-on aujourd’hui pour autant de Chardonnet comme d’un espoir français ?
      Quant à Camilli dont la trajectoire est météorite « qui ne gagne pas », c’est précisément en vertu de sa vitesse d’évolution, il a gagné une manche du volant 208 au Limousin et terminé en ERC 4ème au dernier Tour de Course, 1er des S2000, c’est certainement plus significatif que certaines victoires acquises faute de concurrence…
      Camilli est confirmé chez Toyota avec un contrat de 2 ans au moins en WRC2 sur une Fiesta R5 en attendant l’arrivée de Toyota en 2017 (vois d’ailleurs l’édito de Michel Lizin dans auto hebdo du mercredi de cette semaine) qui confirme l’info non officielle. L’officialisation devrait avoir lieu fin janvier avant le rallye de Suède. Ne crois pas qu’un constructeur du poids de Toyota se trompe d’investissement, ni la FFSA d’ailleurs qui soutiendra le programme. Camilli, c’est du lourd, du très lourd même et c’est la raison pour laquelle il a été retenu par le constructeur nippon. Camilli retient pour l’instant beaucoup trop peu d’attention médiatique par rapport à sa valeur, mais ça devrait changer d’ici peu…

  2. Pascal. dit :

    Ogier 2ème, vous êtes un peu gonflés chez Rallye-Sport…..Bonne année et merci.

  3. FranceWRC dit :

    C’était évident. Son année a été monstrueuse avec ses titres WRC-2, JWRC ,ERC Junior. Soutenu par Sébastien Loeb, il a son avenir entre ses mains, il est capable de faire une super année en 2015 pour tenter un volant d’usine en 2016.

    Quelques absences regrettables dans ce top 10 : Meeke et Camilli.

  4. fall angel dit :

    pas mal du tout ce classement que je trouve plutôt logique après il y auras toujours des mécontents mais à chacun ses idées rallye-sport a très bien fais les choses.
    ce n’est pas non plus le top 50 mais 10 et il fallait choisir ils se sont mouillés et je trouve ça très bien,avant de descendre Stéphane n’oubliés pas que éric camilli a 6 ans de plus et qu »en 6 ans on apprends beaucoup de chose de toute façon se sont 2 très bon pilotes après il va falloir confirmer et ça c’est autre chose !!!
    on en reparle dans 10 mois !!
    et encore merci rallye-sport
    pour une fois qu’il y a un très bon dans le nord je vais le soutenir quand même

  5. Kaizer Sauzée dit :

    Maintenant il lui reste le plus dur à faire : confirmer.
    Il est bien entouré, il a un beau coup de volant (dans certaines caméras embarquées il me fait penser à Colin…), il a l’air d’avoir la tête sur les épaules et il est encore jeune.
    À lui, comme aux autres, il faut souhaiter le meilleur.

  6. DenisB 04 dit :

    Merci à Rallye Sport pr ce classement et à tout leur travail tt au long de l’année…
    Un classemenent est fait pr être discutée mais bien dommage de pas retrouver un Camilli dans ce classement car après 2 saisons en Rallye on peut dire qu’il est au RDV…Bagarre la première année avec la R3 et Robert…
    Puis cette année tant ds la coupe 208, que c 2 superbes sorties en 4 roues motrices, ainsi que c 2 apparitions en JWRC…

  7. Tonio dit :

    J’aurai inverse le 1 et le 2,quand même faut pas déconner !
    Bonne année à tous, meilleurs voeux

  8. Jeff B dit :

    Stéphane Lefebvre est un pilote polyvalent, rapide, doué, sympa, il a un bon esprit sportif ( a souligner) un bon entourage, de gros sponsors, du roulage, il a désormais un copilote de rang mondial, il communique bien… Le talent sans moyens n’est rien, surtout en sport auto et donc bravo pour ces titres mais … qu’est ce qui permet de voir en Stéphane le futur Ogier ? Dominer Fischer, Koci, Giordano …n’est pas à la portée du premier venu, certes, mais il y a une telle marche à gravir avant de ferrailler avec les Evans, Tanak ou Paddon qui rêvent tous de se battre un jour pour la victoire ( à voiture égale) avec Latavla, Neuville et Ogier ! La différence de niveau est telle entre WRC2 / WRC3 et le WRC qu’il faudrait vraiment qu’un jeune pilote écrase une de ces catégories pour qu’on puisse parler de réel espoir. J’apprécie beaucoup Stéphane mais pour le moment, pour moi, rien ne peut me permettre de dire si il est du niveau d’un Ancian par exemple…Des gars comme Abbring ou Camilli me semblent supérieurs. Dés demain, sur les routes du Janner, Stéphane est il capable de se battre avec le Russe Lukyanuk ? J’en doute …Quand, lors du dernier Tour de Corse, Eric Camilli réalise un temps à 6secondes de Sarrazin en 26Km dés l’ES2, devant Abbring et Lappi, ça me parle définitivement plus ! De leurs côtés, les prestations de Stéphane en R5 lors des deux dernières manches mondiales sont pour moi une grosse déception ! J’espère qu’il va me faire mentir dés le Monté Carlo et j’espère aussi qu’Eric Camilli, qui aurait déjà mérité être « Espoir Echappement » l’année dernière, va répondre par ses chronos à un certain manque de considération qui commence à devenir un peu surprenant ! A confirmer bientôt du côté de Gap sur un terrain où souvent, le « simple » talent ne suffit pas !

    • DrissRallye12 dit :

      Je suis d’accord avec vous Jeff B sauf pour ses prestations en ds3 R5 ,je pense qu’il ne pouvais pas totalement s’exprimer car il ne connaissait pas vraiment la voiture ,oui vous allez me dire Camilli ne connaissait pas non plus la 207 s2000 ,c’est vrai .Mais Lefebvre a eu pas mal de soucis avec la Ds3 R5 .Stéphane aura un peu de mal sur la neige je pense car c’est un terrain sur lequel il n’a jamais roulé il me semble .Pour moi Camilli et Lefebvre sont 2 grands espoirs du rallye français et ont un belle avenir de tracé !

    • Analyse dit :

      Entièrement d’accord. En WRC 3 c’était beaucoup trop serré pour que l’on puisse parler d’Espoir et de « marcher sur les traces de Loeb, Ogier ». De plus le nombre d’engagés en Junior, et la qualité des participants n’était franchement pas extraordinaire. Pour moi le passage à la 4 roues motrices cette année va révéler si réellement Stéphane Lefebvre a ce petit truc en plus pour devenir un grand champion. Face à des pilotes tels que Ketomaa, le niveau de Stéphane sera beaucoup plus prononcé.

      En terme de pilotage, il est très rapide. Mais bizarrement je ne retrouve pas la fluidité, l’anticipation dans ses trajectoires que l’on peut retrouver chez la plupart des grands pilotes actuels, du WRC et du WRC 2 ainsi que de l’ERC ( Lappi par exemple ). C’est que mon avis d’après énormément d’analyse de pilotage chez tous les pilotes, sans exception. Des pilotes comme Arzeno, Camilli, voir Hauswald, sont pour moi plus surs. A voir si mon analyse se confirme cette année !

    • gaëtan dit :

      D’accord avec Jeff et Analyse.
      Toutefois, le manque de considération est tout relatif pour Eric Camilli qui a reçu le prix Colin Mc Rae au Tour de Corse, ce qui est une sacrée marque de reconnaissance, et les éloges de Michèle Mouton en personne. On dirait que Rallyesport a zappé totalement ce prix qui a couronné une performance réellement exceptionnelle et significative dans le sens où tant le terrain que la voiture se prêtaient à jauger réellement le talent.
      Surtout, Toyota va bientôt annoncer ses 2 pilotes (avec un plan de formation de R5 qui leur sera destiné) et ce sera en toute logique la meilleure reconnaissance qu’il soit…Eric Camilli (avec le soutien de la FFSA et de ses sponsors) va avoir donc probablement l’opportunité de montrer vraiment sa valeur en mondial face à Ketooma, une sacrée référence.
      Par ailleurs, j’ai déjà pointé dans de nombreux posts les quelques points faibles de Lefebvre au rang desquels figure effectivement son manque de fluidité et sa difficulté à appréhender les profils montagneux du Sud tels l’Antibes (en 2013, totalement hors du coup), la Corse (en 2011, à la rue, idem en 2014 où il assurait son titre en ERC) et même le Var (où il a été dominé en 2014 par Audirac jusqu’à son abandon). Ses prestations en R5 ne plaident pas non plus pour l’instant en sa faveur : sortie de route en Espagne en tout début de course, course totalement en retrait en Grande-Bretagne (avec des problèmes mécaniques certes, mais même quand ses problèmes étaient résolus, il ne performait pas), faute au Janner rallye et manque de perfs et de vitesse dans les ES
      La FFSA a de toute façon déjà tranché…

  9. Thomas dit :

    Bah oui vous aviez tous deviné, c’était bien Lefèbvre le #1 de R-S ;0))

    Pourvu qu’il nous fasse une perf au Jänner mais avec toute la neige ça va être un peu dur :0/

  10. samuel04 dit :

    merci rallye-sport pour se classement super idée!!! mes CAMILLI devrais étre dans le classement !!

  11. Vatanen38 dit :

    Pas de commentaire sur le classement,d’autres se chargeront de critiquer comme toujours mais un grand MERCIIIII a Rallyesport pour nous avoir fait patienter pendant les fêtes,et bonne année a vous.

  12. guigui maxi! dit :

    N’en déplaise à certains, le classement est plutôt bien fait! Difficile de contenter tout le monde, il n’y a que 10 places…! Merci Rallye-sport.fr pour tout le travail accompli! 🙂

  13. briwan dit :

    1ere place logique est mérité pour lefebvre!!! par contre j’aurai aimé voir figuré dans le top rallye-sport, fred raynal qui a accompli une superbe saison en trophée michelin au volant de son antique mais efficace escort Cosworth!! laissant pas mal d’auto plus récente est performante dans son sillage!!!!!!!

  14. math dit :

    bonjour! votre classement est illogique !! ou sont meeke et camilli? pourquoi ogier seulement 2em? désolez j’adore votre site met la cet du n’importe quoi!!